Cordialement caprine

Bon­jour à tous les pro­blèmes actuels. Rien n’est nor­mal. Les par­ti­ci­pants se lassent. La per­sonne perd en géné­ral. Cor­dia­le­ment caprine, la per­sonne perd en géné­ral. Je veux qu’on puisse savoir le pour­quoi réel (le sum­mum), et pour par qui nous buse, ma chère amie, je te crois toi et pas yahoo ; tes pro­blèmes sont les miens : des cen­taines de réserves tech­niques. Mais ils t’ont envoû­tée, du jour au len­de­main, leurs robots à la noix. Main­te­nant, tu as le moral des tur­bos sym­pa­thiques. Autre­fois la ques­tion était écrite. La rubrique Algé­rie répon­dait très bien. C’était un énorme chan­ge­ment. Du jour au len­de­main, pas besoin d’ouvrir les ques­tions : une simple lec­ture nous savions si le sujet inté­res­sait. Désor­mais, ce que j’ignore est entrain de : PÉRIR À PETIT FEU. Je pense à Niko­lai ; je pense à l’homme de Sparte.

* source : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20140118035829AADFSBQ

* poé­sie ser­vice action (à la manière de Michel Deguy):