allez

Parce que vous êtes, et pour des rai­sons évi­dentes d’état de choses, vous avez la pos­si­bi­li­té de venir contac­ter, et ce bien que per­sonne avant vous ne l’ait fait depuis cette page. D’ailleurs c’est à ce seul titre que vous méri­tez « vous » ; vous tenez ce « vous » non du contin­gent que vous repré­sen­tez mais du quo­rum de votre tête, adresse email véri­fiée, coeur bat­tant admis­sible au contac­te­ment. Par la poste, à l’antoi­ne­hum­mel chez l’yahoo point le suf­fixe natio­nal, ou sur l’Outil For­mi­dable à l’Usage Incer­tain (et sur le temps per­son­nel) à l’www.facebook.com, sous sa rubrique antoi­ne­hum­mel, ce qui en fait vaut bien pon­toise, dan­ton, klé­ber, roquette, TURBIGO.