Appart aux sanguinaires (version random)

La "palabre" [palaver] pourrait être considérée comme la langue du terrain de jeu dans la mesure où le terrain de jeu est aussi un laboratoire. Ce qui revient à considérer la "palabre" et le "sabir" [gobbledygook] non pas comme des formes dégradées du standard mais comme des modes d'expérimentation linguistique, des modes de théorie linguistique rendus par une pratique linguistique expérimentale dont l'effet est au moins double : d'un part, la convocation d'une sorte de standard carcéral qui aura été fabriqué à partir des modes et désirs administratifs, normatifs et régulatoires ; d'autre part la mise en exergue, non moins problématique, de certaines manifestations d'imitation sourde et bornée, la condescendance, la brutalité, la production d'un son pour accompgner une image/livrée de subordination dans l'intérêt de la pantomime de l'auto-détermination.
Fred Moten, Blackness and Nothingness. Mysticism in the Flesh


Appart aux sanguinaires est une fable républicaine épistolaire sous forme de lettres fabuleuses produites en république. Ces lettres font part de choses importantes – avis de mort, demande de handicap, proposition d’affaires, caprice de réformes, vœux de bonheur, proposition d’amour. Propositions génitives d’aspect horizontal.
Je les ai paumoyées comme des falafels maladroits, maladressés, à partir de scams419 et de discours politiques, genres gros-poudreux qui passent entre les doigts et à la fois collent aux paluches.
Les scams419 sont des arnaques par mail le plus souvent adressées depuis l’Afrique Noire, et dont le texte, portant à la fois les traces d’une traduction automatique aux algorithmes patronnés sur l’anglais, et d’un état périphérique du standard colonial, donne à lire un idiome carcéral aux procédés rhétoriques d’une tartuferie parfaite, qui mime le partage des valeurs pour faire passer la transaction.
Les discours politiques sont des arnaques par tv le plus souvent émises depuis la pierre blanche – maison pour les anglophones, palais pour les francophones –, et dont le texte, portant à la fois les traces d’une traduction automatique aux algorithmes patronnés sur la communication et d’un état central du standard colonial, donne à entendre un idiome carcéreux, aux procédés rhétoriques d’une tartuferie parfaite, qui mime le partage des valeurs pour faire passer la transaction.
Partant, ces lettres sont écrites (1) dans un créole d’usage qui ne cède que par jeu ou par distraction au français incident de la république qu’il combat ; (2) dans une économie linguistique qui cherche à vider le cache colonial en soi et à échapper au standard carcérant de sa langue ; (3) en exil sur les chiottes du palais.

• • •.★•.¸`•.¸ ¸.•´¸.•★.• • •
•.★•.¸`•.¸Il y auront pour tous à mourir¸.•´¸.•★.•
★ Tous aurat à mourir ★
¸.•´¸.•★.•.★•.¸`•.¸





From: Antoine Hummel

To: You

Date: 20 Nov 2013 02:51:37 +0100

Subject: =?UTF-8?Q?Appart_aux_sanguinaires=Content-Type: text/html;charset="utf-8"

Content: quoted--mashable--chewable--printable



Bonjour

Je vous paraitrai fatigant: on patine, dire est dur, on ne peut jamais tout

Je vous enverrai une photo de moi dans mon prochain message, prise sur les hauteurs de CROLLES, ou j ai un appart

Qui n a pas veille sa famille ignore ce que le c est, un grand mouvement de bascule, on entre dans un autre monde

Mon pere, qui mettait toute son energie dans les activites de pain (aller chercher, rompre), de connaitre le prix des choses et la valeur des hommes

Cette mort prematuree a provoque d autres complications (improbite, complications, etats civils distribues a la legere)

J ai donc decide de transferer tout l argent a investir en FRANCE, et c est une bonne nouvelle pour tout le monde rural

Il est important de comprendre comme chacun voit midi a tort

Et me voila trouble, en fait, de mon medecin qui vient traiter que mes jours sont comptes: j ai mon etat degrade

1 Vous acceptez ces conditions , faites-le moi savoir afin que ma banque vous parvienne tous documents necessaires pour vous designer mon lougataire et universel benefice

UNE SOMME DE QUATRE MILLE MILLIONS TREIZE DE DOLLARS US

Je n ai personne a qui je pourrais leguer l heritier, parler m est difficultueux, je crains n etre victime d un trouble, je sens comme un grand coup de blouse

Je suis vif, veuf de pere, de mere, et j ai un FILS UNIQUE mort

On envoie, compte, meticuleusement desarchive, la transaction fait aboutir

Je vous serai gre de vous donner cet argent qui pourra vous aider car c est un don que je vous fais et cela sans rien demander en retour

Je suis dans l asile de vous lire