20 10 20

Dictée. Géopolitique des années 20.

Le monde dans lequel vous entrerez bientôt ne vous épargnera pas les heures difficiles. Trente années ont suffi pour modifier profondément la valeur des forces qui en constituent l’équilibre. Autour de notre France compacte et unifiée mais de population stationnaire ont grandi démesurément les races pullulantes de vie et regorgeantes de sève. Des nations nouvelles sont nées de la vie politique et d’autres réveillées d’une torpeur séculaire retrouvent avec les audaces de la jeunesse des ambitions de leur passé. L’Amérique élabore sur un plan plus vaste une humanité nouvelle, produit de la sélection de toutes nos humanités d’Europe. La massive et inhospitalière Afrique pénétrée de toutes parts, perd pour nous son mystère. Et voici, qu’acteurs imprévus dans le drame mondial apparaissent les jaunes, longtemps séquestrés dans un isolement volontaire, avec leurs réserves d’hommes inépuisables, leur énergie patiente et rusée et leur redoutable faculté d’adaptation. Tous ces nouveaux venus, profitant de lent travail accumulé par le vieil Occident et du trésor de sa coûteuse expérience s’épargnent les longs tâtonnements, font l’économie de siècles de science et entrent de plain-pied et de niveau dans le courant du progrès moderne. Heureusement, le nombre n’est pas tout dans la balance des forces humaines, il n’est qu’un des éléments du succès. Une nation se soutient par la virilité des mœurs publiques et privées, par la concorde sociale, par l’éclat de l’intelligence et de l’effort continu vers le progrès.

*Anonyme « Dictée du 28 mai 1924 » École Nationale Professionnelle de Nantes (4ème Spéciale)