15 09 20

Nous avons dan­sé ensemble toutes les figures que l’on peut ima­gi­ner : pas­sion, ten­dresse, folie, tra­hi­son, colère, gro­tesque, ennui, amour, men­songes, joie, nais­sances, coup de ton­nerre, clair de lunes, meubles, articles ména­gers, jalou­sies grands lits, lits étroits, adul­tères, dépas­se­ments des limites, bonne foi – et encore -, larmes, éro­tisme, rien qu’é­ro­tisme, catas­trophes, triomphes, contra­rié­tés, injures, bagarres, angoisse, angoisse, désir, ovules, sperme, mens­trues, dépars, slips – et encore –, mieux vaut en finir avant que ça ne déraille – impuis­sance, lubri­ci­té, hor­reur, approche de la Mort, la Mort, nuits noires, nuits d’in­som­nie, nuits blanches, musique, petits déjeu­ners, des seins, des lèvres, des images, tourne-toi vers la camé­ra et regarde ma main, je la tiens à droite de la bro­chure, peau, chien, les rituels, le canard brai­sé, le bif­teck de baleine, les huître abî­mées, tri­che­ries, cachot­te­ries, viols, beaux habits, bijoux, attou­che­ments, bai­sers, épaules, hanches, lumière étran­gère, rues, villes, rivales, séduc­teurs, des che­veux dans le peigne, les longues lettres, les expli­ca­tions, tous les rires, le vieillis­se­ment, les ennuis de san­té, les lunettes, les mains, les mains, les mains – voi­ci que je ter­mine ma lita­nie –, les ombres, la dou­ceur, je t’aide, la côte à l’ho­ri­zon, la mer – et main­te­nant, le silence.

Ing­mar Berg­man, Later­na Magi­ca, Paris : Gal­li­mard, 1987, p. 303