15 09 20

En géné­ral, les gens vont et viennent comme autant de sym­pho­nies, d’o­deurs : poudre, par­fum, savon au gou­dron, urine, sexe, sueur, pom­made, crasse, relents de cui­sine. Cer­tains sentent l’être humain en géné­ral.

Ing­mar Berg­man, Later­na Magi­ca, Paris : Gal­li­mard, 1987, p. 31