21 05 15

Une aube rare

Une aube rare
de 113,9 mo
sous les frondaisons du jardin de copropriété
en son état à jamais le plus
21 mai 2015.

Une véritable salade de trois-quarts d’heure de pies,
de geais, de corbacs, des coups de force,
des rixes de batailles de conquêtes de femmes
inédites depuis le début du printemps
et depuis le balcon même à propos d’un chêne
une altercation
sur toute la minute 44
pour une histoire
INSENSÉE de chêne !!!!!
c’est une jungle de geais hommes exprimant le rut
dans un déchaînement de syrinx
le vrombissement incroyable
des musculeuses syrinx de Pie également
qui avait commencé très, très tôt (~ 03h00)
à se taper dans les membranes pour des motifs de séduction
mais aussi d’intimidation par exemple
et en fin de compte
dans tout ça
du silence mais peu de reprises de souffle
un aguet permanent
chez ces peuples oiseaux dont
j’apprécie l’augure qu’ils font à cette journée
à cette bonne, supère journée du 21 mai 2015.

Une version « amas »
mise en boule dans 4 minutes
sans perte sinon troncation de silences